Bac 2021 : les 3 épreuves communes remplacées par du contrôle continu

En raison de la crise sanitaire, une mesure exceptionnelle a été instaurée pour le baccalauréat. L’annulation de trois matières vient de rentrer en vigueur à la suite de l’annonce du ministre de l’Éducation nationale. Un contrôle continu se chargera de remplacer les dites épreuves.

Pourquoi cette décision a été adoptée ?

Décidément, les impacts du Covid-19 deviennent de plus en plus apparents dans de nombreux secteurs comme l’économie, le tourisme ou le transport. Cependant, le calvaire ne s’arrête pas là puisqu’une réforme de l’éducation est en marche. L’effacement des épreuves est dû en grande partie aux besoins de privilégier le temps d’apprentissage des candidats. Pour ces deux grandes raisons le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a décidé d’opter pour cette solution le 5 novembre 2020 dernier. Concrètement, les changements interviennent sur les épreuves d’évaluation commune. Ces dernières sont faites dès la classe de première et évidemment en terminal.

Quels sont les enseignements concernés ?

Les mesures vont s’appliquer à compter du mois de mars. Ainsi, l’évaluation des élèves sera dorénavant axée sur les bulletins de notes. Les enseignements considérés sont l’histoire et géographie et les langues vivantes. Les spécialités qui s’arrêtent en classe de première seront également touchées par ces conditions qui sortent de l’ordinaire. Les concourants pour la série technologique se verront aussi dispensés de mathématiques. Par ailleurs, la voie générale sera épargnée du précepte scientifique.

Pour qui sont destinées les mesures ?

Les premiers concernés sont les élèves de la classe de terminale inscrite pour la session 2021. Un mouvement similaire est appliqué pour les étudiants de la classe de première qui passeront le bac pour l’année 2022. Pour information, il existe une épreuve de remplacement qui se tiendra au mois de juin. Elle est destinée pour les élèves qui ne pourraient pas y participer. Toutefois, il faudrait justifier les causes par un cas de force majeure.

Quelle est l’épreuve maintenue ?

Quelques épreuves seront néanmoins entamées au mois de mars. Toutefois, les déroulements des épreuves communes tiendront compte du contexte sanitaire. L’ensemble des thématiques étudiées sera couvert par deux sujets ainsi que des exercices. Pour ce faire, toutes les disciplines vont se charger de les rédiger. Les référentiels seront publiés ultérieurement pour comprendre les connaissances attendues des candidats. De son côté, les correcteurs seront pareillement guidés par des grilles d’évaluation.